Depuis toujours les mots et le langage m'intéressent. C'est d'ailleurs le plaisir de triturer le dessin et le langage qui m'a amené à faire des films d'animation. Je ne conçois pas un film uniquement soutenu par une musique, il y faut du langage, mais du langage bousculé, torturé, trituré. On devinera aussi aisément à la vision de mes films mon intérêt pour la psychanalyse, l'inconscient, l'endroit où les mots ont des sens à tiroirs, des sens cachés, et où le burlesque peut émerger d'un lapsus. 

 

Voici donc quelques jeux d'écritures, dictons, proverbes et autres poèmes... 


proverbes et dictons

Je suis comme un poisson volant parmi les oiseaux, je voudrais me noyer et c’est impossible.

 

Ce sont les différences qui nous ressemblent.

 

Pour moi, un fou est un-vrai-semblable…

 

J’ai encore joué ma vie au loto-dérision.

 

J’ai de très beaux souvenirs, inventés de toutes pièces, rassurants.

 

J’ai fait un sac de nœuds à mon mouchoir pour m’oublier.

 

J’écris entre les lignes de ma main mon avenir incertain.

 

J’ai cherché les mots pour m’écrire, les mots qui ont de l’humour comme le bieN qui fini par la lettre "haine" et le Mal qui commence par la lettre "aime".

 

Dans le miroir, j’ai craché sur l’œil inversé et j’ai regardé couler la salive imitant une larme.

 

Il faudrait que je me trouve un nom d’oiseau migrateur, j’ouvrirais la fenêtre et je partirais au delà des frontières de mon identité.

 

Avec Dieu, on sait à quoi on Satan…

 

J’ai cherché dans le dictionnaire les mots que me disaient ma mère, mais ils n’avaient pas la même voix.

 

Je peins comme un fou par dessus la tête pour voir l’art-régner au plafond.

 

Le jour où tous les gars du monde se donneront la main, j’irai voir les filles.

 

Je me suis dédoublé dans le miroir déformant et je m’aimais en inconnue.

 

Je me demande de quel côté du mur je me ressemble.

 

Aujourd’hui, je me suis encore réveillé underground.

 

Le soleil a encore brillé sans s’en apercevoir.

 

L’art c’est du DO… L’art c’est du DO… C’est du Do-L’Art.

 

C’est pour l’amour qu’elle... aime-et-chante…

 

En art, il vaut mieux mettre les points sur les i… il vaut mieux se peindre que se pendre…

 

Enfant dans l'école avec la blouse

Adulte dans l’alcool avec le blues...