la peinture

Mon arrière grand-mère était peintre. Ça a passé 2 générations, et puis c'est tombé sur moi, j'ai repris le flambeau, ou plutôt les pinceaux, alors, comme dirait Émile Ajar, depuis c'est l'appartenance.. 

 

Chez moi le dessin est naturel, déjà enfant je dessinais avec plaisir et insouciance.. Je partais parfois avec mon arrière grand-mère peindre dans son jardin.. J'ai souvenir en 5ème avoir amené au professeur de dessin un travail de perspective que j'avais fait la veille et sa réponse qui fut "ce n'est pas toi qui a fait ça, on t'a aidé".. Et aussi, apportant à ma mère un dessin, celle ci éclatant de rire en me disant "oui.. Continue" et moi repartant dans ma chambre pour recommencer avec l'envie d'entendre encore le rire de ma mère.. 

Et voilà comment on devient peintre. 

 

J'ai eu un contrat avec la galerie Lavigne-Bastille pendant quelques années, ainsi que quelques autres dont Le miroir d'encre à Bruxelles. 

 

Pour le moment la peinture a laissé la place aux films d'animation.. Mais c'est sûr j'y reviendrai.